Présentation générale

Le Trésor Public gabonais, créé par décret n°295 du 25/09/1965 et aujourd’hui organisé au sein de la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor (DGCPT) depuis l’adoption du décret n°280/PR du 22/08/2014, est l’administration centrale du dispositif financier de l’État gabonais. Elle est en effet chargée de traiter les questions relatives à la comptabilité publique, à l’exécution du budget de l’État, des collectivités locales et des établissements publics et à la gestion de la trésorerie de l’État.

 

Les principales missions de la DGCPT
Quatre principales missions sont dévolues à la DGCPT. Consultez le détail de nos missions en cliquant sur les liens ci-dessous :

reforme comptable

 

Pour la réalisation de ces missions, la DGCPT s’appuie sur un effectif, au 01 octobre 2015, de près de 2100 agents, réparti en plusieurs catégories, dont des Inspecteurs principaux du Trésor  (I.P) ; des Inspecteurs centraux du Trésor (I.C.T) ; des Inspecteurs ; des Contrôleurs et Huissiers du Trésor (C.H.T) et des Agents de recouvrement (A.R).

Ce personnel exerce aussi bien au sein de la Direction Générale, que dans les 128 postes comptables qui composent le réseau du Trésor . A travers celui-ci, le Trésor Public couvre non seulement la quasi-totalité du territoire national avec la présence de Trésoreries provinciales, de Recettes perceptions et de Perceptions, mais aussi certaines missions diplomatiques, avec 13 paieries.

Le pilotage et la coordination des activités de ce vaste réseau sont assurés par des organes de gestion mis en place au sein de la Direction Générale notamment pour garantir la réalisation des objectifs contenus dans son plan stratégique.

Ce plan permet à la DGCPT de s’inscrire sereinement dans la dynamique de réforme des finances publiques en cours au plan communautaire.

Retrouvez le détail de nos services dans la page organigramme de ce site.